Dans cette vidéo, nous allons voir comment effectuer les premiers réglages de WordPress. Voici le résumé des différentes actions à entreprendre en suivant cette vidéo :

  1. Changer la structure des permaliens
  2. Renseigner les informations du site
  3. Modifier le profil de l’admin
  4. Supprimer les liens, articles, pages et commentaires par défaut
  5. Vérifier que le site est bien visible des moteurs de recherche

1. La structure des permaliens

La structure des permaliens c’est la structure des liens (ou URL) de vos différentes pages web. Par défaut, cette structure est une suite de chiffres et de caractères qui ne facilitent pas le référencement de vos pages. Pour optimiser votre site, il faut donc changer cette structure par défaut dans Réglages->Permaliens .

Dans l’onglet Réglages, cliquez sur « Permaliens ». Vous verrez donc une liste des Réglages les plus courants. WordPress vous explique que les adresses web par défaut on un point d’interrogation et une suite de chiffres. Ils correspondent à l’identifiant de l’article ou de la page en question. Mais pour améliorer votre référencement, vous pouvez choisir votre structure et celle que je vous recommande d’adopter, c’est celle qui contient le nom de l’article tout simplement.

Vous aurez donc une structure personnalisée et le nom de l’article s’ajoutera automatiquement à la place de cet identifiant qui n’a strictement aucune signification.

Autre chose que vous pouvez changer, c’est le Préfixe des catégories. Par défaut, c’est « Category » en anglais qui est indiqué et vous allez juste le franciser en mettant « ie » mais sans accent donc « categorie ». Et pour le Préfixe des mots clés, vous pouvez laisser soit « tag » par défaut ou vous pouvez mettre « mot-clef » avec un tiret sans laisser d’espace. Maintenant cliquez sur « Enregistrer les modifications ».

2. Renseigner les informations du site

Vous allez renseigner ces informations dans la partie Réglages->Général de WordPress. Ces informations comprennent le tire de votre site, son slogan, votre adresse email …..mais pas seulement !

Alors, rendons-nous dans Réglages->Général pour indiquer de différentes informations à savoir le titre du site, slogan, adresse web de WordPress, votre adresse de messagerie.

Comme titre, « Site d’exemple ». Dans slogan, vous mettez votre slogan, quelques mots pour indiquer la raison d’être de votre site. Ensuite l’adresse web de WordPress et l’adresse web du site doivent être identiques. Il s’agit de votre nom de domaine suivi de votre extension (.net, .org, .com,….)

Ensuite, votre adresse de messagerie, normalement celle que vous avez indiqué en créant votre site. Vous pouvez laisser les autres champs tels quels et dans le bon format. Il ne vous reste plus qu’à cliquer « Enregistrer les modifications ».

3. Modifier le profil de l’admin

L’admin de votre site, c’est vous. Grâce à WordPress, vous allez pouvoir choisir le nom que vous voulez afficher sur votre site, le nom d’auteur et renseigner votre biographie. Pour cela, rendez-vous dans Utilisateur -> Votre profil. Cliquez sur l’onglet Utilisateur et le lien vers Votre profil. Première chose, modifiez l’éditeur visuel. Ne cochez pas la case « Désactiver l’éditeur visuel pour écrire » à moins que vous ayez l’intention de tout écrire en code html. Ensuite sélectionnez les couleurs d’interface d’administration, vous pouvez les changer si vous désirez les mettre en bleu par exemple.

Ensuite, choisissez un pseudonyme. Vous pouvez laisser admin par défaut ou le changer par votre prénom par exemple pour des raisons notamment de sécurité. C’est ce pseudonyme qui va s’afficher quand vous postez un article. Il sera affiché en bas de page : Posté par… et votre nom d’admin.

C’est toujours plus sympathique d’avoir posté par votre prénom que par admin. Saisissez ensuite votre email et votre site web, je vous conseille d’indiquer votre site web. Ceci tout simplement parce que lorsque vous allez poster un commentaire en réponse aux gens qui commentent sur votre blog, du moins si vous souhaitez créer un site où il y a la possibilité de laisser un commentaire. Ce lien vers votre site web sera inclus sur votre pseudonyme. Ce qui est bien pour votre référencement.

Vous pouvez toutefois enregistrer dans les cases qui suit d’autres informations, notamment Google talk puis des renseignements biographiques qui sont susceptibles d’être affichés publiquement. À vous de les remplir, si cela vous convient. Une fois que vous que ces différentes choses ont été faites, cliquez tout simplement sur « Mettre à jour le profil ».

4. Supprimer les liens, articles, pages et commentaires par défaut

WordPress crée un article, une page, un commentaire et des liens par défaut. Ce sont de simples exemples et vous pouvez les effacer. Alors, rendez vous dans les Articles et cliquez sur « Mettre à la corbeille ». Ensuite cliquez sur vider la corbeille. Vous pouvez continuer par choisir les articles et appliquer une action groupée pour atteindre le même objectif qui est de supprimer définitivement les articles par défaut.

La même chose s’applique pour la page qui a été créée par défaut. Mettez la d’abord à la corbeille et ensuite dans Corbeille cliquez sur « Vider la corbeille ». Dernière chose, cliquez sur l’onglet Liens pour afficher l’ensemble de liens. Vous pouvez les consulter d’ailleurs mais ils ne servent à rien et vous pouvez les supprimer de toutes les façons. Faites une action groupée, cochez tout en cliquant sur la première case devant « Nom » et ensuite en choisissant « Supprimer » et en cliquant sur « Appliquer ».

5. Vérifier que le site est bien visible des moteurs de recherche

Normalement, vous avez déjà coché cette option lors de l’installation WordPress. Nous allons néanmoins vérifier que votre site est bel et bien accessible par les moteurs de recherches dans Réglages->Vie privée. Dans Réglages->Vie privée, cliquez sur « Vie privée » et vérifiez que l’option « Demander aux moteurs de recherches d’indexer ce site » est bien cochée. Donc voilà, cochez-la et cliquez sur « Enregistrer les modifications ». Voilà c’est tout pour cette vidéo,  à très bientôt pour la prochaine !